• Contact // 06 52 05 53 59 //

AC DC: Décès de Malcolm Young

museedurock@icloud.com Nov 18, 2017 0 Comments Posted in: Home

Lui qui avait co-fondé AC DC, vient de s’éteindre à 64 ans.

Le légendaire guitariste est parti, entouré de sa famille, après une longue bataille contre des soucis de santé mentale.

Il avait déjà souffert de plusieurs problèmes de santé, un cancer du poumon et la pose d’un pacemaker, et était soigné pour sa démence dans une résidence spécialisée en Australie depuis 2014.

Une annonce officielle vient d’être publiée sur la page d’AC DC:

« Aujourd’hui, c’est avec le coeur lourd et une profonde tristesse qu’ AC/DC doit vous annoncer le décès de Malcolm Young », peut-on lire.

« Malcolm, avec Angus, a créé AC/DC. Avec un engagement sans faille, il a été la force motrice derrière le groupe. »

« En tant que guitariste, songwriter, et visionnaire, il était unique et perfectionniste.(…) En tant que frère, c’est difficile de trouver les mots pour expliquer à quel point il a compté dans ma vie. Le lien que nous avions était unique et spécial. Il laisse derrière lui un énorme héritage qui vivra pour toujours. Malcolm, bon travail. »

Véritable mentor du groupe AC/DC emmené par ses frères Angus et Malcolm, George Young est lui aussi décédé, le 23 octobre dernier, à 70 ans. Né à Glasgow, George Young émigra dans sa jeunesse en famille en Australie et accéda à la célébrité dans les années 1960 en tant que guitariste du groupe de Sydney, The Easybeats, pour lequel il co-écrit « Friday on my mind », alors un tube international.

Toujours avec son comparse Harry Vanda, il signe ensuite pour John Paul Young « Love is in the Air », également un hit planétaire, ou bien encore la création du groupe Flash and the Pan, principalement connu pour le titre Walking in the Rain.

Mais il restera surtout connu pour son rôle de l’ombre dans l’émergence d’AC/DC, produisant de nombreux albums de ce groupe mythique, parmi lesquels « High Voltage », « Dirty Deeds Done Dirt Cheap » ou « Let There Be Rock ».

« C’est dans la douleur que nous annonçons le décès de notre frère bien-aimé et mentor George Young », a annoncé le groupe dans un communiqué.

« Sans son aide et ses conseils, il n’y aurait pas eu d’AC/DC. » « En tant que musicien, compositeur, producteur, conseiller et bien, bien plus, on ne pouvait imaginer un homme plus impliqué et professionnel. »