• Contact // 06 52 05 53 59 //

Expo Pink Floyd

museedurock@icloud.com Juin 10, 2017 0 Comments Posted in: Non classé

Le groupe anglais Pink Floyd est au centre d’une spectaculaire rétrospective qui a débuté samedi 13 mai au Victoria & Albert Museum de Londres après celle consacrée à David Bowie qui a fait le tour du monde (David Bowie Is).

Voilà déjà cinquante ans que Pink Floyd a sorti son premier single. Depuis, le groupe est devenu l’une des formations les plus mythiques de l’histoire du rock. Pour célébrer cet événement, une rétrospective sur le groupe britannique va avoir lieu au Victoria and Albert Museum de Londres. Intitulée « The Pink Floyd Exhibition : Their Mortal Remains », elle commencera l’année prochaine et se déroulera du 13 mai au 30 octobre 2017. Déjà particulièrement attendue par les fans du monde entier, cette exposition a été définie sur le site officiel de Pink Floyd comme étant « un voyage en immersion, multisensoriel et théâtral à travers le monde extraordinaire de Pink Floyd« .

Pink Floyd 2

Pink Floyd

L’exposition permettra aux visiteurs de découvrir pas moins de 350 objets de toutes sortes. Instruments de musique, dessins du groupe, petits bibelots ayant appartenu à certains membres du groupe… Ces artefacts datent des années 1960, lorsque le groupe commençait à se faire connaître sur la scène underground psychédélique de Londres. D’autres sont beaucoup plus récents et appartiennent encore aujourd’hui aux membres de Pink Floyd. Plusieurs pièces vont faire l’objet d’une attention particulière : la pochette originale de Division Bell, l’artwork de Animals ou encore les masques utilisés par le groupe lors de la tournée de The Wall. Des feuillets écrits à la main ou encore des publicités et posters datant de l’époque psychédélique vont compléter l’exposition.
Des dizaines d’instruments, de partitions, de photos, de manuscrits et de documents audio et vidéos, retracent les 50 ans de carrière de ce groupe majeur du rock qui a constamment expérimenté et innové, sur scène et en studio. En voici un aperçu.

 

salledeconcertva

thedivisionbellroom

lightbulbsuitsafp

instituteurdethewallhttp://www.museedurock.com/wp-content/uploads/2017/06/instituteurdethewall.jpg batterseapowerstation

pink_floyd_rotating_mirrorball_with_petals_1973_-1977_photographer_rupert_truman_copyright_paula_webb_stainton

wishyouwerehereroomafp

67_-_pf73-74_dg012_rt

darksidesipa

Pendant trois décennies, Pink Floyd va inventer des sons, expérimenter des techniques visuelles et musicales, perfectionner son art du spectacle total, conquérant sans grandiloquence la jeunesse du monde  avec ses textes corrosifs et ses atmosphères planantes.
« The Pink Floyd Exhibition : Their Mortal Remains » (« leurs dépouilles mortelles »), l’exposition présentée jusqu’au 1er octobre au Victoria & Albert Museum de Londres, immerge le visiteur dans cet univers à la fois familier et lointain avec autant de force que celle con sacrée à David Bowie.

A une différence près, Roger Waters, Richard Wright, Nick Mason et Syd Barrett (remplacé en 1968 par David Gilmour) ne se sont jamais mis en avant, s’effaçant devant l’essentiel : les émotions sensorielles, les ambiances, les messages qui ont fait vibrer trois générations. Quarante-quatre ans après sa sortie, l’album The Dark Side of the Moon, frappé de son célèbre prisme, se vend encore chaque semaine à 7 000 exemplaires.

p704b_-pink_floyd_music_ltd_photo_by_storm_thorgerson_aubrey_po_powell_hipgnosis_1971

azimuth_coordinator

massed_gadgets_of_auximines

atomheartroom

the_piper_at_the_gates_of_dawn_poster_1967_artist_unknown

piperatthegatecornersipa

Exhib 2

Exhib 1